Cure “Detox” ! Mythe ou réalité ?

Plusieurs produits ou méthodes prétendent pouvoir débarrasser le corps de « déchets » ou de « toxines ».
Mais sont-ils vraiment bénéfiques?

Tout produit ou service qui contient les termes “détox”, “détoxication” ou “purification” dans son nom ne sera bon qu’à nettoyer votre portefeuille.

Les idées de détoxication et de purification de la médecine alternative n’ont aucun fondement scientifique. 

Prendriez-vous un médicament qui n’a pas été étudié? Fort probablement que non, et vous auriez bien raison.

Il n’existe pas d’élément de preuve publié suggérant que les traitements, kits, boites ou rituels de détoxication aient un effet sur la capacité de notre corps à éliminer plus efficacement les déchets.

Ils ont cependant le pouvoir d’être nocifs, non seulement directement comme avec les lavements et les purgatifs, mais aussi plus largement en faisant croire que le corps a besoin d’être “nettoyé” pour être en bonne santé.

La “détox” focalise l’attention sur des problèmes non pertinents, et donne aux consommateurs l’impression qu’ils peuvent défaire des décisions de leur style de vie avec des solutions rapides prêtes à l’emploi. 

On n’améliore pas sa santé avec une boite de plantes, une bouteille d’homéopathie ni avec un jet d’eau enfoncé dans le rectum ! 

Le fait de mal manger, de ne pas se bouger, de fumer, de manquer de sommeil, de boire de l’alcool ou de prendre des drogues ne peut pas être simplement rincé, ni purgé. 

Comme vous le savez sûrement, notre organisme est merveilleusement bien fait.

Il est capable d’absorber les substances dont il a besoin, par exemple l’eau, les vitamines et les minéraux, et d’éliminer celles qu’il juge inutiles ou nuisibles par différents moyens : la transpiration, le foie, les reins, la bile, les intestins, etc.

Rassurez-vous, à moins que vous souffriez d’une maladie grave, votre corps est tout à fait outillé pour se débarrasser de ce dont il n’a pas besoin, entre autres par les selles et l’urine.

Le concept visant à « se débarrasser des déchets ou des toxines » n’a donc aucun fondement médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.